dimanche, septembre 06, 2015

L'histoire n'a pas été faite par les politiciens ni les généraux. Les personnes qui ont fait avancer l'humanité étaient des individus entreprenants et inventeurs. Rêveurs et aventuriers, scientifiques et entrepreneurs ont osé créer quelque chose de nouveau. Merci à eux et les investisseurs qui les soutiennent.

De feu grégeois à la machine à vapeur.

En possession du feu grégeois, Constantinople à pu garantir la stabilité nécessaire afin de promouvoir la culture et la science. A travers les siècles les Byzantins ont utilisé la culture de leurs voisins, principalement la connaissance des Grecs et des Arabes et ont développé leurs connaissances médicales, mathématiques, philosophiques et scientifiques. Les scientifiques Byzantins ont contribué à la conservation de textes grecs anciens.
Cette connaissance est un trésor!

 Au 15e siècle, de plus en plus scientifiques ont quitté Constantinople pour se rendre à l'Ouest, et plus particulier en l'Italie. Ces «exilés» Byzantines ont joué un rôle central dans la révolution intellectuelle de l'Italie qui a guidé l'Europe après les années sombres de l'époque mediévale vers une nouvelle direction du développement scientifique comme les mathématiques, l'astronomie et la physique.
 Ceci est l'aube de l'ère moderne, la renaissance des anciennes civilisations occidentales. Découvrir les connaissances tirées des textes grecs et romains ont laissé une grande empreinte  sur le développement de l'art et la science. En cette ère l'art et la science allaient de pair et rien ne représente mieux que le jardin  la Renaissance. Un jardin représente un équilibre entre l'ingéniosité humaine et la beauté de la nature. Et cet équilibre est incarné par les fontaines de la Renaissance. Les fontaines de la Villa d'Este, près de Rome sont considérées comme un chef-d'œuvre de l'architecture italienne et de l'aménagement de jardins. Partout où vous regardez vous voyez des centaines de jets d'eau dans les piscines, les puits et les creux.
Les puissantes dynasties de la fin de la Renaissance, y compris la famille des Médicis de Toscane étalaient  leur richesse et leur influence par la construction de majestueuses constructions d'eau. Lorsque les fontaines du Grand-Duc de Toscane étaient soudainement tombé en panne sèche ils ont demandé au plus grand scientifique de leur temps d'en déterminer la cause. Ce scientifique n'était nul autre que Galileo Galilei dit Galilée. C'était un vieil homme aveugle qui avait été placé en résidence surveillée en raison de ses opinions radicales sur la nature de l'univers. Cependant même pas Galilei qui est considéré comme le père de la physique pourrait trouver une explication satisfaisante. Donc, il a remis le problème à son protégé, Evangelista Torricelli. 
Torricelli avait des bonnes idées et a conçu une théorie étonnante qui nous a aidé à mieux comprendre une substance autour de nous tous:  l'air. Ce qui est d'autant plus important c'est qu'il a prouvé l'existence de quelque chose qui a été refusée par tous depuis la naissance des sciences naturelles. Pendant des siècles, les gens pensaient que l'air est en apesanteur. Jusqu'au 17ème siècle, quand le physicien italien Torricelli avait constaté que non seulement l'air a un poids, mais qu'il génère également une pression. Il fait construire un grand  tube  d'environ 1 mètre de hauteur. Il le remplit de mercure, le bouche du doigt, et le plonge retourné dans un bac lui aussi rempli de mercur . Quelle n'est pas la surprise des expérimentateurs de constater que le haut du tube fermé se vide en partie . Torricelli a permis de mettre en évidence le premier vide. Le vide, le vacuum. 
Nous l'utilisons de nos jours pour nettoyer, pour nous éclairer, pour apporter de la nourriture et il maintient également notre café chaud dans nos thermos. Mais au 17e siècle, l'idée du vide a été le point tournant de la  pensée scientifique. Nous allons voir ici qu'il a également joué un rôle central dans un autre processus qui a réformé l'ensemble de la société humaine; la révolution industrielle.
Von Guericke, un scientifique allemand, inventeur et homme politique a calculé que le vide créé  pourrait soulever des milliers de kilogrammes. Pour le prouver il a utilisé des chevaux de trait. L'expérience a montré l'immense pouvoir du «rien». L'utilisation de cette force est un point tournant dans notre histoire.
 Cette histoire a commencé avec du ciment hydrofuge qui a conduit à l'invention des pompes d'alimentation à double action afin d'alimenter les aqueducs. Ces pompes en combinaison avec le feu grec ont aidé à défendre Constantinople. Les scientifiques locaux ont aide  à la création de belles fontaines. Celles-ci ont inspiré à prouver l'existence du vide.
La découverte du vide est le résultat de la nécessité  de protéger une population. Dans le 18ème siècle le travail dans les mines était le plus dangereux du monde. Comme les mines étaient de plus en plus profondes, le danger grandit de plus en plus. La vie des mineurs n'est pas seulement menacée par des effondrements ou des explosions, mais ils pouvaient également  rencontrer des réservoirs d'eau cachés qui pourraient inonder une galerie entière. La question était de savoir comment créer un vide assez puissant pour aspirer toute l'eau du fond de la mine. La réponse a été trouvée par des ingénieurs britanniques. Vous avez seulement besoin de faire bouillir de l'eau pour créer de la vapeur. Nous parlons bien sur de la machine à vapeur. Cette machine avait un grand pouvoir à cette époque. Il pourrait pomper 3,5 millions de litres d'eau en seulement 4 heures. La machine à vapeur est devenue l'invention la plus importante de la révolution industrielle. Elle n'a pas seulement révolutionnée l'exploitation minière, mais aussi les usines et les transports. Elle a changée le monde .
Un entrepreneur écossais utilisait la puissance de la vapeur encore plus efficacement. En 1763, le mécanicien James Watt était chargé de réparer le moteur d'une machine à vapeur. Watt était frustré de ne pas avoir un rendement supérieur avec ce moteur.  Alors il a commencé à redessiner complètement le moteur. Il a travaillé pendant plus de 4 ans qui ont abouti à un moteur à vapeur qui était quatre fois plus puissant que son prédécesseur. Néanmoins, utiliser cette puissance supplémentaire n'était pas si évident que cela. Watt a adapté le régulateur à boules pour assurer la régulation de la vitesse d’une machine à vapeur. Il a inventé un diagramme indicateur de vapeur pour mesurer la pression de la vapeur dans le cylindre pendant le cycle de fonctionnement de la machine, montrant ainsi son efficacité. Si la machine à vapeur était la force motrice de la révolution industrielle, le  diagramme indicateur  de Watt, en était le cerveau. 
Le régulateur à boules de Watt est la  conséquence d'un principe simple qui est appelé boucle de rétroaction. Ce principe est utilisé dans différents types de systèmes mécaniques  dans des navires, des avions, des trains et des voitures. À l'aube de l'ère de l'électricité le principe d'une boucle de rétroaction a été utilisé lors de la création du téléphone, l'amplificateur et l'exploitation des réseaux électriques. Ce principe est vite devenu une question de vie et de la mort.
Auteur: Béla Molnàr

Étiquettes: entreprenante, inventeurs, scientifiques, investir

Soyez le premier à donner un commentaire
Si vous aimez l’article, partagez-le
comments powered by Disqus
annulez choisir pays choississez un pays!
annulez la recherche rechercher quelque chose
s’identifier
mot de passe oublié